Né en 1981 à Troistorrents

Vit et travaille à Monthey

Cédric Raccio dans son exposition intitulée "Ecstatic Virtual" explore les nouvelles esthétiques numériques pour questionner notre rapport à l'image et ses excès : surplus d'information, d'informatisation, de consommation, et marchandisation du monde. En examinant des thèmes d'actualité, il compose des visuels saturés, explosifs et enivrants.

Après avoir terminé son Bachelor en photographie à l’école d’art de Lausanne en 2010, Cédric a tout d’abord poursuivi son activité artistique en accentuant ses recherches sur la génération Y. Il a infiltré et photographié différents microcosmes avec un intérêt social et musical en particulier (Goa, electronica, métal, transe-genre, danse contemporaine, patrimoine etc). 

Ce travail d’anthropologue et son intérêt pour les nouveaux medias l’amène à de grands questionnements d’ordres comportementaux. Il s’est retrouvé en face de visions très variées sur les modes de vie et donc de cette relation face à la consommation de la technologie. Cédric démontre une grande curiosité face à l’émergence de nouveaux « codes » et de nouvelles esthétiques dues à l’utilisation de l’informatique.

 

Durant ces 5 dernières années il a ouvert ses champs d’action dans plusieurs sphères afin d’évoluer et de découvrir de nouvelles techniques reliées à l’image. En premier lieu il a fondé le bureau de Design Graphic « DualRoom » avec Emmanuel Crivelli. « Le résultat de notre collaboration est une méthodologie rigoureuse dans la création: mélanger habilement image et typographie afin d’en ressortir un ensemble et non l’un au service de l’autre. Une volonté que la typographie devienne image (porteuse d’un message) et que l’image puisse avoir l’impact d’un mot et non pas décorative. La photographie est donc traitée de manière plus expérimentale. Nous avons donné plusieurs workshops ces 3 dernières années afin d’enseigner cette vision de « l’affiche », notamment à l’Eracom et à la Supsi de Lugano. » Dans un contexte très différent il a participé à plusieurs projets multidisciplinaires mélangeant musique, arts visuelles et danse pour des créations destinées au théâtre. La vidéo devient donc un outil plus approprié dans ce contexte. 

 

Son travail personnel a muté ces dernières années notamment depuis la résidence de l’état du Valais à Berlin. Il s’amuse des différents médias qu’il

a su explorer dans son parcours (images-typo-installation-vidéo).  


Les 2 axes qui l’animent aujourd’hui sont la réappropriation de codes visuelles de cultures populaires modernes en relation avec la mutation de l’image dans sa création et sa consommation avec une recherche audacieuse sur cette sur-informatisation des informations: Le Post Digital. (Reconnaissance d’images, AI, réseaux sociaux, Darknet…) Il appartient à cette génération et ces questionnements aussi. 

ESPACE CONTRECONTRE • RUE DES GLARIERS 14 • 1890 ST-MAURICE • espace@contrecontre.com   T. +41797946923