Yohei Nishimura

céramiste

Artiste de renommée internationale dont les oeuvres sont présentes dans de nombreuses institutions de prestiges à l’étranger, Yohei Nishimura travaille sur la mémoire des objets, livres ou fruits brûlés et comme fossilisés. Le plus souvent catégorisé comme céramiste, Yohei Nishimura a commencé par étudier la sculpture et c’est sans doute là un élément clef de sa liberté. Lorsqu'il réalise une pièce en céramique kokuko, en l'occurence un récipient, c'est pour y conserver des magazines passés au four. Lorsqu'il « brûle des choses », par exemple des livres ou des fruits, c'est pour mieux les conserver. Transcendant les contraintes auxquelles étaient confrontés les membres de Sōdeisha (mouvement qui a contribué au développement du concept de céramique-objet en opposition à la poterie utilitaire), son oeuvre prend souvent la forme d'installations, impliquant parfois des techniques et matériaux très divers tels que le fer, le bois, le plomb ou encore des objets usuels.

Nishimura