Samedi 15 juin à 20h 

 

La Ballade du Soldat Bardamu

D'après Voyage au Bout de la Nuit

de Louis-Ferdinand Céline

Mise en scène : Eric Salama

Jeu : Frederic Polier

Entrée libre, chapeau à l'issue du spectacle

L'exposition de Barbara Bonvin reste ouverte jusqu'à 23h

Frédéric Polier, interview - La Ballade du Soldat Bardamu
00:00 / 00:00

Après s’être engagé aux armées sur un coup de tête sans trop y réfléchir, Ferdinand Bardamu arpente incrédule et effaré les paysages de la seconde guerre mondiale, et nous en livre un récit comico-tragique, peuplé de visions ridicules, grotesques, burlesques et cyniques. Ce récit, c’est une protestation violente, enragée et sans compromis, face à l’absurdité et à l’horreur de la guerre, et par-delà cette dernière, face à la bêtise humaine.

C’est autour des chapitres deux, trois et quatre du Voyage au bout de la nuit de Céline, ceux qui racontent la guerre de 14/18, que s’articule ce spectacle.

Voyage au bout de la nuit est un roman rude, âpre, et désespéré, et pourtant, il y a pour l’acteur une jubilation à dire cette langue brute, chaotique, rapide, emportée dans le flux de l’oralité, à faire exister ces images grotesques qu’elle transporte, à faire opérer cet humour dévastateur que Céline fait jaillir de la désolation.

 

Avec Céline, la guerre devient Grand-Guignol, et pourtant la poésie reste partout présente. Enfin, c’est avec une profonde intelligence, mais aussi, et cela peut paraître paradoxal, si l’on songe aux pamphlets antisémites qu’il publiera plus tard, une profonde humanité, qu’ici, il conchie la bêtise humaine. Et c’est salutaire. 

La Ballade du Soldat Bardamu_Mise en scè

La Ballade du Soldat Bardamu, Frédéric Polier, Photos Isabelle Meister

La_Ballade_du_Soldat_Bardamu_Mise_en_scè
La_Ballade_du_Soldat_Bardamu_Mise_en_scè

ESPACE CONTRECONTRE • RUE DES GLARIERS 14 • 1890 ST-MAURICE • espace@contrecontre.com   T. +41797946923

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle